Un an de vacances au Japon

Si on vous donnez un an pour explorer un pays et y travailler pour y vivre, que feriez-vous? Travail ou vacances?

Ce choix je l’ai eu grâce au visa vacances travail japon. Et j’ai choisi de voyager plus que travailler. Cela m’a permis de connaitre différentes villes et différentes façons de voyager.

Voici mes points marquants de l’année grâce à ces différentes façons de voyager.

Voyager avec les tours organisés

Je n’avais jamais fait de voyages organisés par un tour opérateur auparavant. L’idée de faire un voyage non organisé par moi ne m’était jamais venu. Pourtant lorsque mon amie japonaise trouva l’annonce qui me permettrait de visiter Okinawa, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai pu visité différents lieux touristiques et ainsi voir Okinawa.

Il est à noter que cette formule séjour proposée par les tours opérateurs est très développée. Ce que j’apprécie le plus est la formule “hôtel + transport + visites libres”. 

Le déplacement en avion

N’ayant pas de visa touriste, je ne pouvais bénéficier en 2008 des pass JR. La possibilité de voyager loin sans exploser son budget semblait nulle. Pourtant en découvrant les vols intérieurs au Japon, j’ai pu assister à la Yuki Matsuri (festival de la neige) à Hokkaido et visiter la ville.

Les vols intérieurs sont fréquents et desservent les différents aéroports de l’île.

Que de choix en perspective!

 

Entrer dans un autre pays à l'intérieur du Japon

Parfois lorsqu’on se trouve dans un pays on aimerait voir aussi les pays alentours. C’est une façon économique de rentabiliser son voyage. Mais parfois la volonté est présente mas pas la possibilité. Alors que faire?

Une des possibilités est de visiter les quartiers ethniques du pays. Par exemple la Chine et la Corée du Sud. Ces deux pays ont des quartiers représentatifs.

Donc voyager à l’étranger sans sortir du pays est possible. Yokohama regroupe un grand quartier chinois où vous pourriez voyager de façon gustative et culturellement.

 

Voyager lors de la saison des pluies

En général, voyage rime avec température clémente et soleil. Alors voyager lors de la saison des pluies semble difficile.

Pourtant grâce à une amie j’ai connu une façon de visiter propice à la période. La visite des hortensias sous la pluie. Pour certains Japonais, c’est LA visite à faire à Hakone.

Donc aucune excuse pour ne pas voyager lors de cette période.

Les trains de nuit et le pass Seishun 18 kippu

Le Seishun 18 kippu n’est pas un pass destiné aux jeunes. Des adultes l’utilisent lors des saisons du ticket. Le grand avantage de ce ticket est qu’il est à la fois économique et group friendly. Oui un seul ticket peut être utilisé par 1 à 5 personnes.

Grâce à ce ticket, j’ai pu aller jusqu’à Hiroshima avec un passage à Iwakuni ainsi que de monter à Kanazawa.

Bilan

Un an de vacances c’est top. Avoir la possibilité de connaître ces différentes façons de voyager vous offre une plus grande porte de destinations sans percer sa bourse avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.